Curriculum vitae analytique

Prénom et NOM : Claudia Savina BIANCHINI
Qualification au CNU : section 7, obtenue le 31/01/2013
Fonction actuelle : Maitre de Conférences (MCF)
Lieu d’exercice : Université de Poitiers – UFR Lettres et Langues
Responsabilités : Co-responsable de la Licence Sciences du Langage
Laboratoire de rattachement : Formes et Représentations en Linguistique et Littérature (FoReLL - E.A.3816), Poitiers
Lieu et date de naissance : Rome (Italie), 1983
Adresse mail : Questo indirizzo email è protetto dagli spambots. E' necessario abilitare JavaScript per vederlo.

I ‑ Présentation générale

Après une scolarité primaire et secondaire à Rome (Italie) dans une école française dépendante de l’Éducation Nationale, j’ai poursuivi mes études à l’Università degli Studi di Perugia (Pérouse, Italie), pour une Licence de Sciences de l’information et de la communication, suivie d’un Master en Compétences linguistiques et textuelles pour la communication de masse, qui m’a permis d’affiner mes connaissances en linguistique. En activité extra-universitaire j’ai appris la Langue des Signes Italienne (LIS), qui est le domaine de spécialisation choisi pour mon doctorat et qui est encore actuellement mon sujet de recherche.

Je me suis inscrite au doctorat de Sciences du Langage - spécialité Langue des Signes à l’Université de Paris VIII sous la direction de C. Cuxac et – parallèlement ‑ en cotutelle, au doctorat italien de Philologie Romane et Linguistique Générale à l’Université de Perugia sous la direction de M. Castelli. C’est dans le cadre de ce doctorat qu’a démarré ma collaboration avec E. Antinoro Pizzuto (devenue l’un de mes co-directeurs) et son équipe au CNR (équivalent italien du CNRS), dont la particularité est d’être composée majoritairement de personnes sourdes. J’ai ainsi appris à mettre en pratique la devise de ce groupe : « travailler avec les sourds et non sur les sourds ».

Peu avant la conclusion de mon doctorat, soutenu le 18 septembre 2012, j’ai obtenu un poste d'ATER à l’Université de Poitiers dans le cadre de la Licence en Sciences du Langage ‑ Langue des Signes Française (LSF) ; un an plus tard, en septembre 2013, j'ai obtenu un poste de MCF dans le cadre de cette meme licence.

Au cours de ces années, les recherches que j’ai menées se sont focalisées sur la Langue des Signes (LS), surtout sur la LIS et les problèmes liés à la représentation de celle-ci, tant du point de vue de la transcription que du développement d’une forme d’écriture (les LS n’ayant pas une forme d’écriture propre). Au cours de mon doctorat, à travers une étude de terrain qui a duré 5 ans et dont les résultats sont consignés dans ma thèse de doctorat, j’ai exploré le potentiel d’un système de représentation de la LS appelé SignWriting (SW). Actuellement, je continue à m'intéresser aux systèmes de notation et d'annotation des LS avec un regard plus ample sur les systèmes existants.

Les thématiques que j’ai abordées dans mes recherches sont liées à celles de mon expérience d’enseignement qui, comme l’ensemble de mon parcours, s’est déroulée dans mes deux pays. En Italie je suis intervenue dans plusieurs cours et séminaires en traitant de thématiques liées à la représentation et à la linguistique des LS. En France, dans le cadre de mon service d’ATER et de MCF dans la licence « Sciences du Langage - LSF » de l’Université de Poitiers, j’ai assuré des cours de Langue et culture sourde, d’application pratique de la linguistique en lien avec la LS et de représentation des langues orales et signées, ainsi que des cours de linguistique non-orientés à la LS. J’ai aussi assuré ponctuellement des cours sur la représentation des LS à travers SW (à Paris VIII), et j’ai participé à de nombreux événements de divulgation scientifique.